C3e

C'est Ecolo-Econo-Equitable : c3e.fr

Avec l’âge, les dépenses en santé augmentent. D’où l’intérêt de souscrire à une bonne mutuelle santé offrant les garanties adaptées aux besoins et à l’état de santé du senior ainsi que des prestations et services de qualité.

La santé, une priorité pour les seniors

La retraite correspond à la période de la vie où l’on gagne en liberté. Place aussi aux voyages, au repos et aux loisirs grâce au temps libre. En parallèle, l’âge avancé implique pourtant une augmentation des besoins en santé. Les seniors doivent prendre soin d’eux pour rester en forme ce qui nécessite bien souvent des allers et retours chez le rhumatologue, le cardiologue, l’urologue… sans oublier les dépistages chez l’oncologue, les bilans globaux, les soins dentaires ou équipements en appareils auditifs et prothèses dentaires. Bref, des actions qui ont un coût. Selon de récentes études, une personne de plus de 65 ans dépense en moyenne chaque année 845 euros en frais de santé. Ce qui représente près de 5% des revenus des ménages retraités contre 2,9% seulement pour les autres. Et avec l’âge, ce pourcentage tend à augmenter. Ce qui pousse parfois les seniors à renoncer aux soins. D’ailleurs, ils sont un cas sur quatre à le faire selon une étude de l’Assurance Maladie.

Hausse du coût des soins

Et comme si tout cela ne suffisait pas, le secteur de la santé est à son plus mal. Devant la hausse de la consommation des soins et le déficit affiché par l’Assurance Maladie, plusieurs mesures ont été adoptées afin de faire des économies comme la baisse du taux de remboursement sur des médicaments, la création de la participation forfaitaire ou encore l’instauration du parcours de soin coordonné. Ces décisions ont eu des conséquences néfastes sur les budgets surtout les seniors. Sans compter qu’en parallèle, la qualité des remboursements sur certains postes de soins est devenue médiocre. Dans ce contexte, il est devenu plus que crucial surtout pour un retraité de choisir la bonne mutuelle santé. D’autant qu’en partant à la retraite, ce dernier ne profite plus de la participation de l’employeur sur les cotisations. Certes, il peut tout à fait demander à ce que son assurance santé d’entreprise soit maintenue. Mais il en paie le prix fort puisqu’il doit assumer seul toutes les charges avec en plus, des augmentations appliquées par l’assureur sur le contrat. Le plus intéressant pour lui est de souscrire à un nouveau contrat.

Vers quelle mutuelle santé se tourner ?

Dans le secteur de l’assurance, il existe des spécificités pour les mutuelles senior. Pour trouver les contrats de qualité, recourir à certains critères est de rigueur : absence de questionnaire médical, coût des cotisations acceptable, pas d’âge minimum, délai de carence, garanties proposées… À ce titre, le senior doit souscrire uniquement à des complémentaires offrant les meilleures garanties. La priorité est donnée à l’hospitalisation. Les remboursements des appareils auditifs, des frais dentaires et frais d’optique sont signe d’un contrat de qualité. Si le senior suit un traitement de longue durée, il est préférable que les médicaments soient remboursés à 100% et que les médecines alternatives soient également prises en charge.