C3e

C'est Ecolo-Econo-Equitable : c3e.fr

Vous venez d’hériter ou d’acheter une maison ancienne ? Donnez-lui de la valeur en réalisant des travaux de rénovation. Un projet qui nécessite des préparations minutieuses et de la méthode pour être couronné de succès. Certains erreurs et pièges sont également à éviter pour que l’opération ne soit pas chronophage et trop coûteuse pour votre portefeuille.

Erreur n°1 : ne pas se faire accompagner par un professionnel

Un des réflexes communs à beaucoup de particuliers envisageant la rénovation d’une maison est de faire l’impasse sur les services d’un professionnel notamment de l’architecte. On se dit que c’est une économie de gagner et que d’autant plus, comme il n’est pas nécessaire d’avoir un permis de construire, quel intérêt de contacter encore cet expert ? Or, un architecte apporte une aide précieuse dans la réussite des opérations. Il réalise les diagnostics nécessaires pour déterminer les travaux à faire en urgence, chiffre le projet, apporte des conseils pour valoriser la maison et lui conférer plus de personnalité… En clair, solliciter un architecte est un investissement indispensable.

Erreur n°2 : mal budgétiser

Ce n’est plus un secret. Rénover est un investissement conséquent. Alors, on a tendance à sous-estimer les dépenses en se disant qu’on augmentera l’enveloppe dédiée au projet au fur et à mesure. Une erreur à ne surtout pas faire. Vous risquez de ne pas achever les travaux ou de mal les faire. Il est essentiel de bien budgétiser le projet dès le départ. Demander des devis de rénovation sur Dossier Maison vous donnera un aperçu global des fonds à débloquer. Prévoyez systématiquement un supplément de 15% dédié aux éventuels imprévus.

Erreur n°3 : oublier de faire un bilan énergétique

Les vieilles maisons ne sont généralement pas conformes aux nouvelles exigences thermiques et énergiques. Ce volet est en conséquence à prioriser. Et il n’est pas question de remettre à neuf les radiateurs, chaudières et autres systèmes de chauffage sans avoir effectué préalablement un bilan énergétique qui aide à déterminer clairement vos besoins. Pour réduire la consommation énergétique de la maison, il faut généralement tout revoir : volets, fenêtres, ventilation, systèmes de fermeture et autres.

Erreur n°4 : ne pas réfléchir à long terme

La mode, c’est beau, mais on le sait : elle ne dure jamais. Il existe des courants qui sont restés intemporels et d’autres qui ont été éphémères. Vous pouvez être séduits par des styles et des couleurs, mais au bout de quelques années, ces derniers deviendront obsolètes et vous serez contraint de vivre avec vos choix ou d’investir à nouveau dans des rénovations. Pour éviter une telle situation, optez pour des matériaux, coloris ou styles qui resteront d’actualité avec les années.

Erreur n°5 : rénover sans prendre en compte son mode de vie

Une maison fonctionnelle et confortable est celle qui s’adapte le mieux au style de vie de ses occupants. Prenez en compte votre mode de vie avant de tout rénover puis réfléchissez à la taille des couloirs, au nombre de toilettes et de salles de bains à créer ou encore l’agencement de la cuisine. En outre, envisagez l’amélioration de la luminosité dans la maison qui – rappelons-le- joue un rôle essentiel dans votre bien-être tout en étant source d’économie d’énergie.